Billets de kerhoant

Trafic d'or à Saint-Pol

 On découvre dans le Finistère une affaire considérable de trafic d'or

Parmi. les rabatteurs des trafiquants se trouvait une sage-femme

BREST, 22 septembre 1924. En janvier dernier, la région de Saint-Pol-de-Léon était visitée par des démarcheurs qui offraient aux parents des soldats tués à la guerre, moyennant un versement de 50 francs, une reproduction sur émail des traits du disparu.
C'était une escroquerie. Le Parquet de Morlaix, saisi de plaintes nombreuses, ouvrit une enquête au cours de laquelle il apparut que les escrocs se livraient également au trafic de l'or. Les recherches, menées patiemment par la gendarmerie, révélèrent peu à peu le réseau d'une organisation importante dont les fils sont actuellement entre les mains de M. Campion, juge d'instruction à Morlaix.

Actuellement, le nombre des inculpations s'élève à 60 et ce n'est qu'un début. Un des principaux acheteurs d'or est un ancien sous-officier du 72° territorial qui, durant
la guerre, tint garnison à l'ile de Siek. Cet individu, nommé Clément Tognini, né en 1879, à Paris, est en prison pour abus de confiance. CeTognini avait pour agents Emilie Charles, marchande de tissus ambulante, et les frères et sœurs Le Moigne, loueurs de voitures. Ces agents disposaient eux-mêmes de rabatteurs vanniers, chiffonniers, courtiers de toutes sortes, même une sage-femme. Il est difficile de chiffrer le total des opérations de la bande. Un seul de leurs clients, habitant de Saint-Pol, leur vendit 5.000 francs en pièces de 20 fracs.
Cela donne une idée des sommes drainées dans le département.

Au début le louis d'or se payait 25 francs. Il atteignait dernièrement le prix de 45 francs. Aussi les vendeurs d'or, pour la plupart fermiers ou marchands de primeurs, montraient-ils à leurs voisins qui une automobile, qui une nouvelle pièce de terre, disant, d'un air entendu : Cela ne nous a rien coûté. »

 Le Figaro 23 septembre 1924.

Bagarre au marché

 

De violents incidents se sont produits sur le marché de Saint-Pol-de-Léon, les fermières vendaient le beurre à un prix supérieur à celui de 5 francs la livre, fixé par la préfecture.

Les étalages ont été pillés ; consommateurs et fermières se sont battus à coups de mottes..


Comme, représailles, les cultivatrices ont décidé de ne plus apporter ni beurre ni œufs sur le marché.

Le Figaro, 15 août 1919

Louise de Kergompez

Dans cette ferme de Saint-Pol, la dernière née de la maison s'appelait Louise. Et la jument aussi.

Un anar à saint-Pol !

Le Temps, 4 février 1894. — Un cordonnier de Saint-Pol-de-Léon, le nommé Nicolas Le Moign connu pour ses opinions anarchistes, vient d'être condamné à un an de prison par le tribunal correctionnel de Morlaix pour outrages et voies de fait sur la personne du commissaire de police de Saint-Pol-de-Léon. Le Moign disait qu'on devrait faire sauter tous les commissariats de police. Il a, du reste, déjà à son passif une vingtaine de condamnations.

 

Lire la suite

Un trésor à Saint-Pol

23 septembre 1863. On a trouvé, en démolissant les fondations d'une vieille maison à Saint-Pol-de-Léon un trésor composé de 102 pièces de monnaie en or.

Ces pièces présentent trois variétés: les unes frappées à Nantes, les autres à Rennes (elles datent du quinzième siècle), au nom de Francois II, duc de Bretagne représenté cheval, armé de toutes pièces. Sur le côté de l'effigie, on remarque Francisais Dei gratia Britannorum sur le revers une croix fleuronné, cantonnée d'hermine; légende Deus in adjutorium meuin intende.

Cette pièce est du poids de 3 grammes environ du module d'une pièce de fr. Toutes sont dans un état parfait de conservation.

 
Les terrains ainsi que la maison où cette découverte a eu lieu font partie de l'ancien domaine de l'évêché de Léon.

 

 

 

 

 

 

Sabotage sur la voie



 Morlaix, 3 juin 1914. Sur le chemin de fer départemental de Saint-Pol-de-Léon à Brest, au kilomètre 35.700, près de la gare de Plouescat, une pierre de 19 kilos avait été placée sur un rail. C'est la deuxième tentative criminelle découverte depuis dix jours dans la région.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×